Un producteur d’huile dans la région de Nantes, c’est possible ?

Guénaël et Roselyne Hervé nous prouvent que oui !
D’accord d’accord, nous sommes à 100 km de Nantes exactement, dans la Mayenne, mais ce n’est pas si loin ! 🙂

La Ferme Les Orgeries, producteur d’huile de colza

Aujourd’hui, RDV chez Guénaël et Roselyne, qui nous accueillent dans leur ferme.

Nous élevions à l’origine des vaches laitières et souhaitions être autonomes pour les nourrir. Nous avons commencé à cultiver du colza en 2004 afin d’obtenir du tourteau (on en parle pas de crabe ici, mais d’alimentation animale obtenue à partir de plantes). Au fil des années, nous avons choisi de nous concentrer sur la culture de colza et autres plantes et la production d’huiles”.

Une huile raisonnée locale de qualité

 

La volonté du couple de producteurs : respecter la terre et proposer des produits de qualité bons pour la santé.

Car oui, l’huile présente des apports ultra-bénéfiques pour l’homme (et même chez certains animaux !) :

Huile de colza : riche en oméga 3 et vitamines,

Huile de tounesol riche en vitamine E,

Huile d’olive : antioxydant,
Huile de caméline (ancien oléagineux), 5 fois plus riche en oméga 3 que l’huile de colza et anti-oxydant.

Parole de Roselyne

L’huile de cameline ou de chanvre sont particulièrement bonnes pour hydrater la peau !”

Huile de notre producteur local versus huile industrielle ?

L’huile de la ferme des Orgeries est faite à partir des récoltes in-situ (agriculture raisonnée / pas de transports entre lieu de récolte et de production)

Les graines sont pressées à froid (37 degrés), ce qui permet à l’huile de conserver sa couleur et ses vitamines et omégas 3.

Dans l’industrie, l’huile est pressée à chaud, ce qui assure un rendement plus important, mais aussi un amenuisement des qualités nutritionnelles des graines. Des solvants sont ensuite ajoutés pour neutraliser le goût de l’huile et la rendre appréciable de tous (sans goût particulier !).

Comment savourer ces différentes huiles ?

Roselyne nous conseille :

L’huile de colza et de cameline ne se chauffent pas mais peuvent agrémenter vos salades.

L’huile de colza est excellente pour faire la mayonnaise :
Un jaune d’œuf, une cuillerée à soupe de moutarde, on mélange avec un peu d’huile de colza et on monte la mayonnaise au batteur ou à la main en ajoutant doucement l’huile de colza jusqu’à la consistance voulue, puis on ajoute une cuillerée à soupe de jus de citron.

L’huile de tournesol peut se chauffer et on peut préparer des sauces un peu relevées : une cuillerée à soupe de crème fraîche épaisse, une cuillerée à soupe d’huile de tournesol, ail et (ou) oignon haché sur un steak ou un poisson grillé…

Mmmm, bon appétit !

6,10
5,50
Rupture de stock
3,10
5,50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *