LE CHAMPIGNON URBAIN, PRODUCTEUR DE SHIITAKE 100% NANTAIS

Le Champignon Urbain est un projet agricole porté par trois associés qui cultivent des lentins du chêne (Shiitake) à Chantenay dans un ancien centre de tri de la Poste, et vendent leur production principalement en circuit court.

Producteurs de Shiitakes frais

Le Champignon Urbain cultive des shiitakés frais sur un substrat constitué de paille, bois, millet et son de blé et n’utilise pas d’intrants à part de l’eau, rajoutée dans les chambres de culture pour garantir une bonne tenue des champignons à la cuisson et des arômes puissants.

Le projet du Champignon Urbain est donc un projet d’intérêt général car il permet de relocaliser la production alimentaire auprès des consommateurs, et permet de valoriser des déchets qui sont habituellement incinérés. Quand on sait que ces matières contiennent en moyenne 70% d’eau , c’est vraiment une absurdité de les brûler, alors qu’elles sont parfaites pour faire pousser des champignons comestibles !

Le Champignon urbain produit entre 25 et 50 kg de shiitakés par an et par mètre carré. Les shiitaké sont cultivés dans un module de culture confectionné sur mesure, pour donner aux champignons les conditions de culture idéale en termes d’hygrométrie, de lumière et de température. Facilement montée en 4 heures, la champignonnière s’adapte aux divers lieux urbains. Elle sera d’ailleurs déplacée dans la Chapelle du Martray fin 2019 !

Bientôt des champignons dans une Chapelle
L’équipe s’installera fin 2019 dans une chapelle abandonnée du centre-ville de Nantes (voir reportage vidéo de TéléNantes). Ce lieu a l’avantage de garder la fraîcheur en été et de ne pas descendre trop bas en température l’hiver, ce qui est idéal pour le shiitaké qui aime pousser entre 0 et 25 °C.

Un champignon parfumé, peu calorique et nutritif :

Très charnu et intensément parfumé, le Shiitake ou Lentin du chêne est unique. Son goût et sa richesse en vitamine en fait un met très apprécié pour celles et ceux qui souhaitent une alimentation équilibrée. On pourrait dire qu’il est long en bouche, plutôt rond,  qu’il laisse une saveur agréable, riche et complexe. Avec seulement 296 Kcal pour 100 g de champignons séchés, mais pourtant très nutritif. En effet le shiitake contient notamment :

  • du fer, du potassium, du manganèse, du zinc, du cuivre, du sélénium mais aussi du magnésium et du phosphore, nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.
  • des vitamines du groupe B (2, 3, 6, 9  et 12), qui sont essentielles pour la digestion des sucres, des protéines et des matières grasses.
  • de l’ergostérol, un précurseur de la vitamine D que notre organisme sait bien convertir. Sachant que la grande majorité de la population nord-occidentale est en déficit de vitamine D, le shiitake avance un précieux atout.
  • des protéines (avec les 8 acides aminés essentiels), qui sont les “briques” de construction de notre squelette, de nos muscles, des hormones et des neurotransmetteurs. Cet apport de protéines non animales en fait un aliment intéressant pour les régimes à dominante végétarienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero id Sed ut Nullam velit, consectetur Lorem mattis mattis