Les Côteaux Nantais, une ambition biodynamique

Située près de Nantes, à Vertou en Loire-Atlantique, l’entreprise Les Côteaux Nantais sont producteurs de fruits et fabricants de produits transformés sous le modèle ambitieux de la biodynamie.

L’histoire des Côteaux Nantais

Créée en 1943 par Jacques Moreaux, l’entreprise s’associe quelques années plus tard à René Delhommeau. Les Côteaux Nantais passent alors de seulement 2 hectares à 20 hectares de pommiers. Dans les années 70, la société fait un choix radical et décisif dans son développement puisqu’elle mise sur l’agriculture biologique.

En 1995, elle s’essaie à la méthode de production BIO Lemaire-Boucher en rupture avec les méthodes de l’agriculture conventionnelle, notamment la pulvérisation de traitements chimiques tous les dix jours,Les Côteaux Nantais ont adopté la Biodynamie afin de  produire en respectant l’environnement et des Hommes. Leurs techniques arboricoles prennent en compte la nature dans son intégralité et respectent les cycles naturels.

Aujourd’hui, l’entreprise s’est engagée à produire et à commercialiser uniquement des produits BIO et DEMETER (emblème de la biodynamie).

Une production respectueuse de l’environnement et des Hommes

L’entreprise possède 6 vergers dans la région nantaise (90 hectares au total) situés à Remouillé, à Carquefou, au Vertou, à Thouaré-sur-Loire et Châtaigniers et la Planche. Ces sites de production permettent à l’entreprise de garantir à ses clients des produits locaux et de qualité.  Ils produisent quarante variétés différentes de pommes, dix variétés de poires, mais aussi de la rhubarbes, des kiwis, des fraises et des pêches de vigne. La cueillette des fruits se fait à la main afin de ne pas abîmer le bourgeon et permettre la pousse du fruit de l’année suivante.  

De part son statut de leader européen en arboriculture biodynamique, Les Côteaux Nantais sont amenés à réfléchir sur leurs méthodes de production.  Ici, les coccinelles et les mésanges remplacent les produits phytosanitaires et les engrais, en chassant les parasites des arbres fruitiers. De plus, la plantation de trèfles dans les champs permet l’enrichissement naturels des sols. Le domaine est aussi autonome en eau et maîtrise son irrigation.

La revalorisation des produits fait partie intégrante de la philosophie de l’entreprise. Ainsi, ils évitent le gaspillage et créent du composte pour nourrir la terre. Les fruits écartés de la vente de produits frais, à cause de leurs défauts, sont revalorisés à travers des recettes élaborées dans leurs ateliers à Remouillé. Elle s’oriente principalement vers la production de compotes et purées de fruits ; de jus, pétillants et nectars de fruits ; de confitures et de gelées, de cidres et vinaigres.

Enfin, les produits d’épicerie non conformes mais sécurisés alimentairement sont donnés gratuitement à des organismes caritatifs comme l’ ADDA ( AujourD’hui restaurons DemAin) et au Secours Catholique.

L’engouement des consommateurs vers les produits BIO et respectueux de l’environnement, permet à l’entreprise de se développer rapidement et d’embaucher régulièrement de nouveaux salariés. La PME familiale est passée de 14 salariés en 2000 à 139 en 2017.

Un savoir-faire récompensé

En 2016, Les Côteaux Nantais ont obtenu la médaille d’argent pour l’Apibul Fruits de la Passion ainsi que la médaille d’or pour la confiture de Mirabelles lors du Concours Général Agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo dolor. ut efficitur. luctus mi, Curabitur