L’héliantis, le cousin du topinambour

Légume oublié originaire d’Amérique du Nord autrement appelé Salsifis d’Amérique, mise en avant lors de la seconde guerre mondiale. Il représente le cousin du tournesol pour sa fleur jaune superbe, ainsi que le cousin du topinambour pour sa forme. C’est un légume se présentant sous forme d’un rhizome, cultivé entre Novembre et Février, résiste très facilement au gel. Son seul inconvénient est qu’il doit être consommé le plus rapidement possible après ramassage et achat.

L’Heliantis présente énormément de qualités : 

  • Plus facile à éplucher que le topinambour 
  • Plus goûteux avec un goût d’artichaut, sucré et doux 

De plus, c’est un produit riche en fibres, minéraux et en oligo-éléments ce qui contribue à  : 

  • L’équilibre du transit intestinal 
  • Un apport en fer très important

L’hélianthis est donc un légume d’hiver idéal comportant tous les nutriments nécessaires pour stimuler le système immunitaire et lutter contre les infections hivernales. 


L’héliantis peut être cuit à la vapeur, ou bien être émincé pour être revenu à la poêle avec un peu de beurre. Il s’accommode parfaitement en salade, gratin ou dans d’autres préparations au même titre que la pomme de terre, ce qui permet de varier les plaisirs. Il peut même être un excellent dessert, transformé en compote et servie avec une crème fouettée à la vanille. 

Voici une recette parfaite pour découvrir ce produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero odio Nullam quis dolor commodo neque.