La ferme Ursule (85)

Créée en 1983, la Ferme Ursule est située à Chantonnay dans le bocage Vendéen. La ferme est aujourd’hui dirigée par 4 gérants :  Sylvain Vergnaud, Marie et Sébastien Schwab et Jacques Morineau. La ferme Ursule rassemble des vaches laitières, des volailles de chairs et produit des céréales. De plus la ferme transforme les graines de tournesol et de colza en huiles biologiques. 

Les huiles biologiques 

La transformation des graines de tournesol et de colza en huiles à commencé il y a une dizaine d’années à partir des céréales BIO cultivées sur l’exploitation. 

Après la récolte, les graines de tournesol et de colza sont triés et nettoyés mécaniquement, puis stockés à l’abri. 

Ensuite, tout au long de l’année, les graines sont être pressées afin d’obtenir le jus et un résidus sec appelé le tourteau. À la ferme, tout à une utilité : les tourteaux sont donnés à manger à leurs vaches laitières pour leur apporter des protéines.

Pour revenir à l’huile, c’est le jus qui va être le principal élément de fabrication  : après pressage mécanique à froid, celui-ci est décanté puis filtré pour obtenir une huile claire.

Contrairement aux industries, la ferme Ursule de chauffe pas ses graines. En effet, ce processus est utile pour avoir un meilleur rendement mais l’huile en perd de sa qualité. Le processus mécanique conserve quant à lui toutes les qualités nutritionnelles et révèle davantage les arômes de l’huile. 

Les vertus des huiles vierges 

Une huile végétale est qualifié de vierge selon son mode d’extraction. Les huiles de tournesol et de colza, s’opèrent par pression, et sont alors qualifiées d’huiles “vierges”. Ce mode d’extraction aboutit à une huile pure et exempt de substances étrangères, clarifiés exclusivement par des moyens physiques et qui ne peut avoir subi aucun traitement.  Alors qu’une huile “standardisée” est obtenu en modifiant ses acides gras. Cette huile présente moins de qualités nutritionnelles, qu’une huile vierge qui n’est pas modifié. 

Leur principal atout est la présence d’acides gras insaturés comme les Omégas. Le rôle de de ces acides vont être d’une part énergétique mais également d’être un constituant des cellules de notre organisme. Les huiles vierges sont d’autant plus utiles qu’elles nous apportent des omégas 3 et 6, que nous ne pouvons produire naturellement mais dont nous avons besoin. 

De plus, les huiles vierges permettent de prévenir certaines maladies en réduisant le mauvais cholestérol ou en prévention des maladies qui touchent le système nerveux. 

Chaque huile a également des caractéristiques bien spécifique. En effet, l’huile de colza va davantage convenir aux sportifs et convalescents grâce à son apport en vitamines E et ses propriétés antioxydantes et les vitamines K qui fixe le calcium. 

L’huile de tournesol va quant à elle couvrir les deux-tiers de nos besoins en vitamine E avec seulement deux cuillères à soupe par jour.

Comment utiliser les huiles ? 

La ferme Ursule nous conseil d’utiliser l’huile de colza comme assaisonnement dans une vinaigrette par exemple. Ces arômes de noisettes et sa couleur orangée saura apporter un petit plus à vos plats.

L’huile de tournesol peut également être utilisé en assaisonnement. Sont point fort est surtout sa capacité à conserver toutes ses valeurs nutritionnelle lors de la cuisson. C’est pourquoi elle convient tout à fait aux fritures par exemple.

Comment conserver les huiles? 

Une huile vierge se conserve à l’abri de la lumière ce qui explique les bouteilles en verre teintées ou parfois totalement opaques. La chaleur et l’air sont aussi deux éléments contre lesquels les huiles doivent être protégés pour ne pas altérer leur qualité et leur goût.

Chez Vite mon Marché

Vous pouvez retrouver ces deux huiles dans les camions ambulants sous forme de bouteille d’1L : 

Huile de tournesol : https://vitemonmarche.fr/produit/huile-de-tournesol-bio-1l/

Huile de colza : https://vitemonmarche.fr/produit/huile-de-colza-bio-1l/