Maison Sauvion

La référence du Muscadet nantais

Un domaine familial

Situé au château du Cléray-Sauvion en  Éolie, la maison Sauvion est une propriété familiale depuis 1935 connue comme l’une des plus anciennes bâtisses avec ses caves voûtées au coeur du territoire de Sèvre et Maine. Le domaine viticole s’étend sur plus de 95 hectares, plantés essentiellement en cépage Muscadet, mais également en Chardonnay et en Sauvignon. De ce fait, la maison Sauvion fait parti de l’appellation AOC Muscadet.

Du Muscadet haut de gamme

La gamme signature de la maison est la gamme Haute Culture de Sauvion qui est une ligne de Muscadet haut de gamme. Ces Muscadets révèlent un arôme particulier grâce aux sols silico-argileux sur lesquels poussent les vignes.
Dès le début de son activité, la maison Sauvion a souhaité positionner ses vins dans la gastronomie en proposant des Muscadets raffinés et en valorisant cette appellation. Ils sont aujourd’hui les leaders du vignoble Nantais et exportant dans plus de 80 pays différents. Les Muscadets de Sauvion se retrouvent sur les tables du monde entier !

Leur gamme se compose d’environs 20 vins dont du Muscadet, du Chardonnay, du Sauvignon, du Mousseux et du Rosé. Après notre dégustation réalisée au sein de la Maison Sauvion, nous avons sélectionné 3 Muscadets pour régaler vos palais :

  • Le Fleuron du Sauvion, Muscadet Château Cléray 2018 : il s’agit d’un Muscadet plutôt léger, avec des notes de fruits frais, parfait pour accompagner vos fruits de mer et poissons, ou à déguster en apéritif.
  • Gros Plant du pays Nantais, Haute Culture de Sauvion 2018 : un vin également parfait pour agrémenter vos poissons et autres crustacés, grâce à des notes exotiques et fraîches en bouche.
  • Le Vallet du cru communal, Muscadet Château de Cléray 2014 : Muscadet avec une note un peu plus forte en agrumes et chèvrefeuille en bouche. Le cru communal correspond à un terroir délimité pour ses qualités correspondant, selon les régions, à un lieu-dit, à une commune ou un domaine viticole. Les crus communaux sont autrement appelés les Dénominations Géographiques Complémentaires (DGC), ce qui représente le 3e niveau de segmentation après l’AOC Muscadet. Cette dénomination est réputée car elle garantit des Muscadets de grande qualité, offrant aussi une complexité et une aptitude au vieillissement qui en font de vins de choix pour la gastronomie.
CRT-A1995

Aujourd’hui c’est Pierre-Jean Sauvion qui reprend la culture familiale, en façonnant à son image les vins de la Maison Sauvion, pour notre plus grand plaisir, à la gloire des vins.

Histoire de l’origine du Muscadet

La Loire est le berceau d’une des toutes premières appellations, le Muscadet encore appelé Melon de Bourgogne. Ce cépage, lointain cousin du Chardonnay, fut exporté de Bourgogne par les moines au Moyen- ge, sous le nom de Petite Bourgogne ou Petit Melon Musqué. Il est seul en Muscadet, unique en Loire, unique en France et quasi unique au monde. Au début du siècle dernier, les vignerons nantais avaient pris l’habitude chaque année de conserver la meilleure barrique de la récolte. Cette dernière, baptisée barrique des noces, était réservée aux grands événements familiaux de l’année. Les vignerons constatèrent bien vite que cette fameuse barrique conservée contrairement aux autres sans soutirage, faisait preuve de qualités particulières et des plus étonnantes. Et ceci d’autant plus qu’à l’époque le Muscadet, dont la renommée ne dépassait pas la région, avait la réputation de ne pas vieillir et de ne pas supporter le transport. Sans que personne ne sache vraiment expliquer le phénomène, le Muscadet sur Lie venait de naître.